''Être très bons pour espérer''

Christian Gourcuff

Bien que d√©√ßu d'avoir vu son √©quipe renvers√©e en fin de match vendredi soir √† Rennes (3-2), Christian Gourcuff est d'ores et d√©j√† focalis√© sur le choc √† venir demain soir √† La Beaujoire (21h05), face au Paris Saint-Germain. L'entra√ģneur nantais sait que cette rencontre n'aura rien de simple face √† l'actuel leader de L1 mais il esp√®re tout de m√™me voir ses joueurs relever le d√©fi qui s'impose √† eux.


LE POINT SANT√Č

Christian GOURCUFF : "Il n'y a rien de définitif parce qu'il faut faire valider tout ça ce soir mais pour Dennis Appiah, il n'y a pas de lésion. En revanche, c'est quand même un point de contracture donc il devrait être absent demain. Je l'espère apte pour samedi. Ensuite, pour les autres joueurs, rien de nouveau par rapport au match de Rennes, sauf le retour de suspension d'Andrei Girotto, qu'on attend avec impatience." "

LE MATCH DE RENNES

"A froid, je fais la m√™me analyse qu'√† chaud. Il y a 94 minutes qui sont globalement satisfaisantes et je pense qu'on a √©t√© sup√©rieur √† Rennes. Et puis, il y a deux minutes et deux actions qui g√Ęchent tout. Il faut rester objectif et juste dans l'analyse. Ce n'est pas satisfaisant mais contrairement √† Bordeaux o√Ļ c'√©tait un match sans √† tout point de vue, l√†, c'est plut√īt encourageant m√™me si on aspire √† plus de ma√ģtrise. Je vais aussi retenir les encha√ģnements et les situations qu'on a pu se procurer, m√™me si on a manqu√© de lucidit√© dans nos derniers choix."

DEUX √ČV√ČNEMENTS LORS DE LA RENCONTRE...

"Je l'avais dit après le match mais le positionnement de Niang sur le deuxième but m'interpelle. Je ne l'ai pas vu en direct mais que des personnes, affalées dans un fauteuil et qui regardent les images, puissent dire que Niang ne fait pas action de jeu... Il ne faut jamais avoir joué au football pour l'affirmer. Ça me choque profondément, d'autant plus que le joueur n'a pas du tout une attitude passive puisqu'il saute devant Alban (Lafont).
Ensuite, j'ai vu beaucoup de personnes entrer sur le terrain après le dernier but rennais, comme un envahissement de terrain. Alors certes, pas total mais quand même. Rappelez-vous, lors d'un match de Régional, Imran Louza était entré sur le terrain alors que son ami s'était gravement blessé et il avait écopé de trois matches ! Là, il y a de quoi se poser des questions sur les instances, sur la justice des décisions. Ça dépasse le cadre du match."

LA R√ąGLE DU HORS-JEU

"C'est quelque chose qui me semble importante. J'ai regardé le match entre le PSG et Montpellier. Thomas Tuchel écope d'un carton jaune après s'être énervé suite à une action, un hors-jeu manifeste non signalé. Alors c'est le règlement. Lors d'un hors-jeu, on laisse passer l'action. Elle dure 15 secondes et ça a des incidences sur la suite de l'action, de la défense et sur le plan émotionnel. C'est un vrai problème de règlement, unique en France. Ça fait six mois que tous les techniciens le répètent mais ça continue. C'est le règlement, donc on ne change pas le règlement.
Autre chose, il y a le quatrième arbitre qui peut comprendre que Thomas Tuchel soit énervé... Et bien non. C'est le règlement donc il prend un carton jaune. J'ai aussi été victime de ça et je trouve qu'il est nécessaire de dénoncer ces choses là."

UN √ČTAT D'ESPRIT DE R√ČVOLTE POUR MARDI ?

"Pas que pour demain soir mais pour le reste de la saison. On a eu une nuit difficile mais on encaisse et la vie continue. On est assez lucide sur nos progr√®s √† faire. On est capable de reconna√ģtre nos erreurs mais on a la volont√© de progresser. L'ambition, elle est l√†. Sur le match de Rennes, tout n'a pas √©t√© n√©gatif mais on se doit d'avoir davantage de ma√ģtrise, dans l'organisation et dans la tenue du ballon m√™me si je pense qu'on a √©t√© meilleur qu'eux. On va repartir de l'avant et si on peut retranscrire cette frustration dans la rage de vaincre, tant mieux. On sait qu‚Äôon n‚Äôest pas exempt de tout reproche mais on n‚Äôest pas abattu. En tout cas, je suis tr√®s content d‚Äô√™tre √† Nantes car c‚Äôest dans ce genre de contexte qu‚Äôon appr√©cie l‚Äôendroit o√Ļ l'on se trouve."

JOUER LE PSG : UNE MOTIVATION SUPPL√ČMENTAIRE ?

"Jouer le Paris Saint-Germain, c'est toujours très motivant mais aussi difficile. C'est une équipe avec un tel niveau technique... Ce sont des matches à part et il faudra être très bons individuellement et collectivement pour espérer."

LA POSSESSION FACE A PARIS ?

"On n'y renonce pas. Dans le football, il y a deux attitudes : soit on évolue avec ou sans le ballon. Nous, ça nous intéresse de l'avoir mais on sait que face au PSG, on l'aura mois souvent qu'eux. Il faudra être capable de s'organiser lorsqu'on l'aura et ne pas le rendre trop vite. L'enjeu, il est là. Le but, ce n'est pas de déroger à nos principes de jeu.

UN PSG MOINS SUFFISANT AUJOURD'HUI ?

"Ils ont un tel potentiel offensif, que c'est difficile de jouer face à Mbappé, Di Maria ou encore Neymar, le détonateur et même Icardi. Je pense aussi à la récupération avec Gueye et Verratti... On ne parle même plus des défenseurs ! Sur le plan technique, ils ont des moyens très supérieurs au niveau du championnat de France."

LA PR√ČPARATION DU MATCH

"Il faut qu'on se souvienne du match aller o√Ļ, je pense, on a g√Ęch√© quelque chose. On avait la capacit√© de revenir au score mais on a encaiss√© de deuxi√®me but. On leur avait pos√© beaucoup de probl√®mes et il faut s'inspirer de √ßa. Alors peut-√™tre que le PSG √©tait moins bien √† ce moment pr√©cis mais √ßa veut dire que ce n'est pas infaisable."



FC Nantes - Paris Saint-Germain

23ème journée de Ligue 1 Conforma
Mardi 4 février 2020, 21h05
Stade de La Beaujoire


Par M.G & J.J